Liminaire

Invocation à Dieu (bismillāh) dans un cadre égyptisant, frontispice de la grammaire égyptienne d’Ahmad Kamal, 18851.

Ce message inaugural fait suite à l’acceptation du “projet éditorial” que constitue le texte de présentation de ce carnet de recherche, et pour laquelle je remercie le comité d’hypotheses.org.

Ce carnet a donc vocation à accompagner mes recherches sur les débuts de l’égyptologie, et j’ai délibérément choisi un titre ambivalent, puisque c’est aussi mon propre travail qui est en formation et, je l’espère, bénéficiera de la rumination nécessaire à des billets réguliers. Ce même titre forme d’ailleurs l’acronyme HÉF, qui rappelle ḥf, que le Faulkner traduit par “parcourir (des collines), en parlant de lions”2  ; même si ce mot n’est pas retenu dans les autres lexiques, c’est une idée qui me plaît, et je compte m’appliquer à arpenter ainsi les sources.

Plusieurs articles sont en préparation, et je peux déjà annoncer de beaux tarbouches, quelques considérations sur l’administration et une mystérieuse inhumation secondaire au Louvre… mais il va falloir que je me familiarise avec les outils d’édition pour en tirer le maximum, ce qui prendra sans doute du temps, et m’amènera sans doute à préciser ou à modifier certaines orientations que je comptais prendre dans la tenue de ce carnet. Tout viendra à son heure.

  1. Ahmad Kamal, Grammaire de la langue égyptienne, Le Caire, 1885, p. 1 ; ce livre en arabe mal référencé, et semble-t-il inconnu des catalogues de bibliothèques, se trouve sous la cote USUEL GRAM KAM à la bibliothèque d’égyptologie du Collège de France. []
  2. Raymond O. Faulkner, A Concise Dictionary of Middle Egyptian, Oxford, 1962, p. 168 : “Range hills, of lions”. []

Thomas Lebée

Chargé de travaux dirigés à l'École du Louvre ; responsable de fonds aux Archives nationales

More Posts - Website - LinkedIn


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.